Mise à jour le 15 juin 2020
Publié le 2 juin 2020 Mis à jour le 15 juin 2020
Journées pro
Journées pro








Le CFMI, dans le cadre de ses missions, de production de ressources en éducation artistique et culturelle, organise régulièrement des journées professionnelles, des tables rondes, etc.

Nous publions ici les dernières thématiques et contenus de ces journées.












 
L'art et la petite enfance : relation sociale ? Lien sensible ?


JOURNÉE PROFESSIONNELLE - 11 JANVIER 2018

Organisée par le CFMI – Université Lumière Lyon 2
en partenariat avec le Centre Hospitalier le Vinatier



Si le rapport au symbolique et à l’expérience sensible, les pratiques artistiques et culturelles comme espace privilégié d’échanges avec autrui, de connaissance de soi et du monde constituent des enjeux essentiels pour l’émancipation de l’individu et la construction de la société, se pose alors la question des activités d’éveil, de création et de diffusion au bénéfice des tout-petits. Ainsi, le protocole d’accord Pour l’éveil artistique et culturel des jeunes enfants signé le 20 mars 2017 entre le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, réaffirme la nécessité de telles actions.

La présence de musicien·nes intervenant·es et plus largement d’artistes (danseurs/seuses, plasticien·nes…) dans les différents lieux de vie du jeune enfant permet de cultiver ses capacités d’émerveillement comme celles des adultes qui l’accompagnent. Mais quels sont les apports spécifiques des disciplines artistiques ?

Comment envisager une organisation spatiale et temporelle qui inscrive ces pratiques ainsi que l’histoire singulière du tout-petit et de sa famille au cœur de l’aménagement et de la vie quotidienne des modes d’accueil ?

Quelles sont les questions-clés qui permettent aux professionnel·les de la petite enfance et aux passeurs/seuses d’art d’élaborer une relation partenariale respectueuse de leurs complémentarités et de leurs attentes mutuelles ?

Comment intégrer les parents dans la conception et la conduite d’ateliers sonores ou corporels qui enrichissent autant les moyens d’expression de leur bébé que les liens qui les unissent ? Cette ambition est-elle commune à tous les établissements d’accueil du jeune enfant (crèches et haltes-garderies, hôpitaux, conservatoires, salles de spectacles…) ?

Une médiation artistique peut-elle se construire sur un enjeu social ? La posture de l’intervenant·e se situe-t-elle alors au croisement du sensible et du soutien aux familles ?

Cette rencontre professionnelle cherchait à éclairer en séance plénière ces pistes de réflexion par des communications, des débats et des témoignages singuliers. Des expériences artistiques sont venues rythmer et faire émerger un sens commun aux échanges de cette journée.
 

Consultez le programme complet de la journée

Consultez la présentation des ateliers

Le regard d'Anne Lacassagne (musicienne et ancienne responsable pédagogique GAM Pau) sur cette journée professionnelle organisée par le CFMI

Corps, musique et numérique

JOURNÉE PROFESSIONNELLE - 11 AVRIL 2017


La synthèse de cette journée professionnelle organisée par le CFMI est disponible sur le site de l'ina-grm : https://sites.inagrm.com/cfmi/co/Journees_Pro_2017_CFMI.html


Les évolutions technologiques questionnent les manières d’aborder l’acte artistique et sa transmission. Le renouvellement de la lutherie depuis l’introduction de l’électronique n’est pas sans impacter fortement le geste musical ainsi que sa relation à la perception de l’espace auditif et visuel.

L’instrumentarium (acoustique, électronique, informatique) ne peut nous faire oublier la place centrale du corps, à la fois source et prolongement de la production artistique. Les outils numériques peuvent contribuer à ouvrir et explorer de nouvelles perspectives, contraindre, détourner et transgresser les modes traditionnels de jeu pour les exploiter ; parfois aussi peuvent-ils simplement amplifier l’existant. Autant de possibles qui amènent les passeurs d’arts à interroger l’interaction entre danse et musique, à considérer la place de l’individu et du collectif ainsi que les modalités de collaboration dans la mise en œuvre du processus créatif. De la même manière, les procédés multimédias appellent à une réflexion sur les stratégies d’enseignement et d’apprentissage pour faire vivre aux musiciens en herbe une expérience sensible du son et du mouvement.

Cette rencontre professionnelle présentait, en résonance au festival des arts numériques RVBn, des dispositifs interactifs, des retours d’expériences, des débats ainsi que des communications. Ces éléments cherchaient à éclairer les enjeux qui sont au cœur des pratiques des musicien.nes intervenant.es et plus largement des acteurs culturels, artistiques ou éducatifs d’aujourd’hui. 

9h30 : accueil

10h00 : Introduction
Fabrice Mazzolini, directeur du CFMI Lyon 2
Représentant de l’Université Lumière Lyon 2
Représentant de la Ville de Bron/du festival RVBn

10h30 : Corps connecté, corps instrument 
Communication de Maxence Grugier, journaliste - spécialiste des arts numériques et rédacteur en chef de feu-Cyberzone

11h15 : Échanges

11h30 : Intermède musical Lifelines par Xavier Garcia

11h40 : Du spectacle vivant à la création enfantine
Table ronde
Discussion ouverte autour de la création numérique pour corps et musique
Maflohé Passedouet – Cie Mobilis Immobilis « Corps Tangibles » : mondes interactifs immersifs pour workshops tout public et/ou exposition
Pierre Amoudruz (AADN) et David Guerra « Dématérialisé » : performance audio-vidéo pour corps et geste instrumental
Mireille Poulet-Mathis, directrice de la Cité des Arts de Chambéry - « Oreilles en boucles » ; festival de création numérique musicale enfantine - Cité des Arts - Chambéry
Martin Bouveresse, co-directeur de l’École de Musique Guy Laurent - Saint-Fons

12h15 : Échanges

12h30 : Déjeuner

14h00 : La présence du corps et du geste dans la musique instrumentale contemporaine : quelques aspects et fondements
Muriel Joubert, Prag-chercheur au département de Musicologie de l’Université Lyon 2,
Passages XX-XXI

14h20 : Le geste dans la musique contemporaine et les nouvelles lutheries : de « Light Music » de Thierry De Mey au « Light Wall System », une plateforme de création pluridisciplinaire
Communication de Vera Potapova ep.Geslin

15h00 : Échanges

15h15 : Intermède musical Belzebuth pour smartphones, par Xavier Garcia avec la participation des étudiants du CFMI Lyon 2 et du public


15h30 : Pratiques et transmission
Table ronde
Présentation de projets artistiques et pédagogiques menés dans des contextes différents
réunissant des structures éducatives, sanitaires et culturelles
Sébastien Églème, musicien et Amélie Henry, directrice de l’école de Corcelles
Anne Jeanrenaud, directrice de l’école maternelle Audrey Hepburn à Lyon
Laetitia Pauget, musicienne intervenante à l’école - Cité des Arts de Chambéry 

16h15 : Échanges

16h30 : Présentation du dispositif Creamus par Dominique Saint Martin, responsable éditorial du site GRM et de la production webradio

16h45 : Échanges

17h00 : Conclusion par Maxence Grugier

17h30 : Goûter apéritif – stands d’information

18h30 : Performance audio-vidéo pour corps et geste instrumental Dématérialisé, création 2016 - Pierre Amoudruz et David Guerra (avec le concours de Jeanne Brouaye : conseil chorégraphique) dont une présentation est à découvrir sur le site d'AADN
Production : AADN – Arts et cultures numériques Lyon 

19h30 : Fin

La synthèse de la journée est disponible sur le site de l'ina-grm : https://sites.inagrm.com/cfmi/co/Journees_Pro_2017_CFMI.html