Publié le 9 juillet 2020 Mis à jour le 10 juillet 2020
le 9 juillet 2020

Fruit d’une collaboration initiale active depuis une dizaine d’années entre collègues français.es et coréen.nes des départements respectifs de Lettres de notre Université (UFR Lettres, sciences du langage et arts) et du département de Langue et littérature française à l’Université de Sogang (Séoul), ancré dans un partenariat ancien et global entre nos deux institutions, facilité par la mise en place d’une première co-tutelle de thèse entre les deux mêmes établissements en 2017, le double diplôme de master de lettres modernes a vu le jour officiellement en mars 2020.

Une volonté de coopération solide

La convention prévoit plusieurs scénarii de formation sur deux ans partagés de façon équilibrée entre les deux départements et l’échange maximal de 5 à 6 étudiant.es de chaque établissement. Dès la rentrée 2019 / 2020, et grâce à l’engagement dynamique des deux équipes enseignantes, une visite à Lyon des responsables pédagogiques coréens, parmi lesquels figurent des universitaires français recrutés localement, deux étudiantes coréennes ont fourni l’avant-garde de ce partenariat. Elles ont ainsi permis d’affiner et tester les choix de structure de nos maquettes.

Séoul, dans le bureau de John

Vue sur Séoul

1re soutenance franco-coréenne

De gauche à droite : Bureau du directeur de département à Séoul / Vue sur le campus, l'université se situe dans l'ancien établissement des Jésuites, d'où nom de Gonzaga Hall / Soutenance de thèse de co-tutelle fondatrice en 2017 à Séoul
La pandémie de Covid-19 ayant empêché la promotion efficace de cet échange pour la partie française vers la Corée pour l'année universitaire 2020 / 2021, la rentrée prochaine se fera dans le sens unilatéral de Corée du Sud vers la France. Le second semestre ou le début de l’année suivante permettra de rétablir les équilibres.

L’atout de cet échange pour notre département des Lettres consiste dans la réelle volonté de coopération solide des partenaires coréen.nes, très francophiles, et doté.es d’une capacité d’encadrement et de suivi de grande qualité : outre la possibilité offerte à nos étudiant.es de s’initier à la langue et culture coréenne, un programme de cours et de séminaires de langue et littérature française et mondiale dans un cadre très stimulant leur est proposé.

Les modalités de l'accord

La convention prévoit un encadrement méthodologique important des deux côtés pour la réalisation du mémoire, un jury binational. Cet accord est ouvert aux étudiant.es lyonnais.es de master de lettres de deux parcours recherche : Lettres modernes et Lettres et langue. Nous recevrons également des étudiant.es de master coréen.nes désireux/euses d’effectuer leurs recherches en en littérature française et /ou en langue et stylistique française.
Une information ciblée en direction des étudiant.es français.es de 3e année de licence sera effectuée dès que possible afin de promouvoir ce nouveau co-diplôme

Informations pratiques

Date(s)

le 9 juillet 2020