Mise à jour le 24 mars 2020
Publié le 12 février 2020 Mis à jour le 24 mars 2020

Du jeudi 26 au samedi 28 novembre 2020 au Pôle Pik à Bron

Percussions corporelles
Percussions corporelles

Les percussions corporelles, une musique gestualisée


novembre 2020

Ouïr le rythme d’une danse. Contempler les vibrations sonores du corps-instrument projetées dans l’espace. L’art des percussions corporelles est une alliance de chorégraphies et de compositions.

Ce laboratoire invitera musiciens et danseurs à vivre une expérience de cohabitation pour explorer les composantes du son au service du mouvement dansé. La musicalité comme élément de richesse et de virtuosité d’un langage ou d’un style.
Rémi Leclerc

objectifs
Découvrir et explorer le potentiel percussif du corps.
Affiner ses perceptions sensorielles, ses aptitudes rythmiques et sa coordination.
S’approprier du vocabulaire et des outils pour construire la matière chorégraphique et musicale.
Établir des convergences entre ces deux disciplines pour rendre le mouvement sonore et le rythme visuel.
Jouer et créer des petites pièces de musique corporelle.

contenus
Des exercices techniques, l’écoute et la voix seront les supports à la recherche et à l’exploitation des sons produits par le corps.
L’identité artistique des compagnies Humanophones et Voltaïk nourrira l’écriture de polyrythmies chorégraphiques.
L’approche de la spatialisation, des paramètres du son et du mouvement dansé sera reliée au travail d’interprétation pour servir la musicalité et l’expressivité.

intervenants : Rémi Leclerc et Christophe Gellon
Rémi Leclerc est directeur artistique de la compagnie des Humanophones. Pianiste et vocaliste, il crée le duo Human Player aux côtés de Tioneb et collabore autant avec des musiciens de jazz qu’avec des chorales Gospel ou des danseurs. Initié aux percussions corporelles par Léon Parker, il développe ensuite une forme d’expression établissant des ponts entre corps dansant et corps musicien. Il est aussi musicien-comédien dans les compagnies Soléo et Sons de toile.
Christophe Gellon est directeur artistique de la Compagnie Voltaïk et référent pédagogique du Centre chorégraphique Pôle Pik. Autodidacte, il se forme et nourrit sa danse à travers de nombreuses rencontres. Si la base de sa danse est hip-hop, il ne se fixe aucune limite et tente de développer sa propre gestuelle, d’où naissent des créations singulières empreintes dinfluences contemporaines. Il ne cesse de transmettre sa passion à tout public.

public
8 musicien.nes et 8 danseur/seuses hip-hop

dates
jeudi 26, vendredi 27 et samedi 28 novembre 2020
inscription avant le 28 octobre 2020

lieu
Pôle Pik à Bron

coût
professionnel : 150 €
individuel : 90 €


partenariat Pôle en Scènes et CFMI - Université Lumière Lyon 2