agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA) Portails : www - étudiants - personnels UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA)

Vous êtes ici : Accueil > CFMI > DUMI - Diplôme Universitaire de Musicien·ne Intervenant à l'école > Le DUMI en formation initiale > Le DUMI en formation initiale

Le DUMI en formation initiale

 

Organisation de la formation

Dans sa philosophie et son organisation, la formation est basée sur une alternance entre une pratique professionnelle sur le terrain et des sessions de formation au CFMI.
 
1 500 h réparties sur deux années :
Semestre 1 = 274 h de cours + 102 h de pratique professionnelle = 376 h
Semestre 2 = 256 h de cours + 111 h de pratique professionnelle = 367 h
Semestre 3 = 210 h de cours + 133 h de pratique professionnelle = 343 h
Semestre 4 = 284 h de cours + 131 h de pratique professionnelle = 415 h

La formation respecte le calendrier scolaire.

  Guide des études DUMI (2018-2019) [PDF - 781 Ko]
 
Possibilité de double cursus DUMI/Master PMTDL en deux ans

Possibilité de double cursus DUMI/DE (avec le CEFEDEM) en trois ans

Compétences développées

La formation s’appuie sur la réalisation de projets artistiques, pédagogiques, de médiation et/ou de partenariat avec divers publics et acteurs d’un territoire pour faire acquérir les compétences requises dans l’exercice du métier du musicien·ne intervenant à l'école :
  • Agir en artiste musicien
  • Enseigner et transmettre
  • Concevoir et conduire des projets en partenariat
  • Contribuer au développement culturel d’un territoire
  • Etre acteur d’innovations et de transformations
Ainsi, la formation au DUMI s’articule autour de cinq grands blocs de compétences :
  • Compétences musicales et artistiques
Ces compétences sont développées par des projets musicaux et artistiques de création tout au long des deux années de formation. Les unités d’enseignement correspondantes visent à renforcer l’identité musicale et artistique des étudiant·es et leur capacité à agir en artiste musicien·ne dans différents contextes.
 
  • Compétences didactiques et pédagogiques
Ces compétences sont construites par un apport de connaissances sous forme de cours et d’ateliers pratiques qui alternent avec des mises en situation de pratique professionnelle individuelles et collectives. Les unités d’enseignement correspondantes  servent à acquérir des compétences didactiques et pédagogiques au service de la transmission et visent une capacité à enseigner et transmettre dans le cadre de l’école, mais par élargissement aussi dans d’autres contextes.
Le travail avec des enfants est centré sur la réalisation de projets mettant en jeu l’interprétation et la création musicale et artistique. Il s’organise dans un aller-retour entre enseignements théoriques et mise en pratique sur le terrain.
 
  • Compétences de conception et d’encadrement
Ces compétences renvoient à une capacité à être force de proposition, mobiliser des ressources et fédérer des acteurs au service d’un projet commun sur un territoire. Les unités d’enseignement correspondantes permettent d’acquérir des connaissances et des compétences pour concevoir et conduire des projets en partenariat et devenir un partenaire actif du développement culturel local. Elles s’acquièrent notamment à travers des projets qui concernent et/ou impliquent des partenaires et des publics en dehors ou au-delà de l’école. Cet élargissement des actions d’éducation artistique sur un territoire requiert une bonne connaissance des partenaires professionnels et des contextes institutionnels et une maitrise des outils et de la méthodologie de projet.
 
  • Compétences d’innovation et de recherche
Ces compétences renvoient à une capacité générale à faire évoluer sa pratique professionnelle en l’adaptant à différents contextes et à être acteur d’innovations et de transformation dans un environnement professionnel en constante évolution. Elles sont de l’ordre d’un « savoir-devenir » développé de manière transversale notamment à travers l’analyse de situations professionnelles dans divers contextes.
 
  • Compétences éthiques et relationnelles
Ces compétences forment le socle d’un métier au croisement de l’art et de la pédagogie, impliquant un travail en équipe et en partenariat et qui s’adresse à un public large et diversifié. Elles comprennent une capacité à aller vers l’autre, à écouter, observer, communiquer, expliquer, argumenter et convaincre pour susciter l’adhésion des publics et des partenaires professionnels aux projets menés tout en prenant en compte leurs points et vues et leurs initiatives. Elles sont de l’ordre d’un « savoir-être » développé de manière transversale dans l’ensemble de la formation. Elles comprennent aussi une dimension d’interculturalité.
 

Conditions d’accès



mise à jour le 16 mai 2019


Responsables du DUMI

référente DUMI 1

Serge BONIN
serge.bonin(at)univ-lyon2.fr
référent DUMI 2 et apprentis

Sébastien EGLEME
Sebastien.Egleme(at)univ-lyon2.fr
 

Gestionnaire de scolarité

Bouton DUMI
Université Lumière Lyon 2