agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA) Portails : www - étudiants - personnels UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA)

Vous êtes ici : Accueil > CFMI > Relations internationales > JFREM 2015

JFREM 2015

 
Les JFREM (Journées Francophones de Recherche en Éducation Musicale) regroupent, au cours de manifestations annuelles, chercheurs/euses et praticien·nes francophones de la musique autour de questions relatives l'éducation musicale. Fondées en 1999 à Neuchâtel (CH), les journées se sont déroulées en Belgique, au Canada, en France, en Suisse et en Tunisie.
En novembre 2010, l'association JFREM a été créée. Ses principaux buts sont :
  • la promotion de la recherche en éducation musicale,
  • les échanges entre chercheurs/euses, enseignant·es, formateurs/trices et institutions francophones engagé·es dans l'éducation musicale,
  • l'assurance de la pérennité et de la qualité scientifique des journées d'étude.
Elle rassemble une cinquantaine de membres provenant des principaux pays francophones (Belgique, Canada, Côte d'Ivoire, France, Suisse, Tunisie) ou autres (Chine, Royaume-Uni).
A l'occasion de l'édition 2015 qui s’est tenue au Centre des musiques arabes et méditerranéennes de Sidi Bou Saïd (Tunisie) sur la thématique « Musiciens-professeurs de musique, quels métiers ? quelles formations ? quels enjeux ? », Anne Marie Bastien, alors directrice du CFMI de Lyon, a été invitée à prononcer une communication introductive sur la formation des musicien·nes intervenant à l’école.

Résumé de la communication introductive prononcée par Anne Marie Bastien :

Pour le/la musicien·e qui se destine à enseigner son art aux jeunes enfants, la découverte précoce, en tant qu’observateur/trice et en tant qu’acteur/trice, des terrains qui seront ceux de l’exercice professionnel, va permettre de travailler simultanément différents éléments de la professionnalité :
  • consolider le/la musicien·e dans son identité artistique, quelle qu’en soit l’esthétique et les moyens d’expression (voix, lutherie traditionnelle ou numérique,…)
  • construire l’identité pédagogique
  • connaître et comprendre l’environnement dans lequel se situe l’action
  • accompagner le développement de l’éducation musicale.
Si son rôle premier est d’enseigner, il/elle a également une fonction d’artiste d’un territoire qui doit lui permettre de participer au développement culturel local.
Quelques exemples de la formation au DUMI dispensée au CFMI sont venus illustrer ce propos. 

Lire l'intégralité de la communication introductive

mise à jour le 25 avril 2019


Université Lumière Lyon 2