agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA) Portails : www - étudiants - personnels UFR lettres, sciences du langage et arts (LESLA)

Vous êtes ici : Accueil > Arts du Spectacle > Actualités > Archives > Rencontre avec la Cie Chatha

Actualité du 17 décembre 2014
à 14h

Rencontre avec la Cie Chatha

 

Danse, Culture

Rencontre autour de "Sacré printemps !"

Compagnie Chatha - Sacré Printemps !

Compagnie Chatha - Sacré Printemps !

La compagnie Chatha a rencontré les étudiants mercredi 17 décembre à 14h dans la salle video de la Maison de la danse. Les chorégraphes tunisiens Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, installés à Lyon depuis 2005, creusent un sillon singulier dans le paysage chorégraphique national et international.
Cette rencontre est l'occasion de parler en particulier de leur dernière création, Sacré printemps !, jouée il y a quelques semaines au Toboggan.

La compagnie Chatha

Les chorégraphes tunisiens Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, installés à Lyon depuis 2005, creusent un sillon singulier dans le paysage chorégraphique national et international.

Leurs spectacles, nourris de leurs allers-retours France-Tunisie, offrent une danse influencée par leur imaginaire oriental et en même temps totalement ancrée dans le réel et une réflexion sur la société. Bien qu’ils vivent en France, les liens entre leurs créations et l’actualité politique tunisienne ne cessent de coïncider. Une influence qui alimente leur langage artistique, mais dont ils revendiquent une mise en perspective que seul le temps saura opérer. Il n’empêche : impossible pour eux de créer comme si la Révolution n’avait pas eu lieu et comme si de grands bouleversements n’étaient pas encore à l’œuvre au sein du monde arabe.

Sacré Printemps !

À l’image de la Tunisie actuelle, celle qui cherche à écrire sa nouvelle constitution, celle qui cherche à réunir, à rassembler et à accorder toutes les sensibilités malgré les tonalités, les nuances différentes. Sept danseurs mettent leur talent au service de ce projet ambitieux et exaltant.

Dans les créations successives des Franco-Tunisiens Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, les corps mis en jeu sont à la fois forts et vulnérables, propices aux embardées politiques et aux emballements poétiques.
Type :
Danse, Cinéma / vidéo
Lieu(x) :
à la Maison de la danse

mise à jour le 24 janvier 2015


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2